Communiqué de presse relatif à l'assassinat du Magistrat Modeste BRIA

Publié le par François Mbolidi

Communiqué de presse relatif à l'assassinat du Magistrat Modeste BRIA

C'est avec une profonde émotion que j'ai appris l'assassinat de Monsieur Modeste BRIA, froidement abattu dans la nuit du 16 au 17 novembre 2013 à Bangui. Ce Magistrat de haut rang était l'un des meilleurs en Centrafrique.

Au nom du Parti pour la Renaissance Centrafricaine (PARC), je condamne avec la plus grande fermeté cet acte barbare, qui vient rappeler plus que jamais, la nécessité d'éradiquer au plus vite les groupes terroristes qui sévissent à Bangui et dans l'arrière-pays.

J'adresse à l'endroit des familles de la victime, mes condoléances les plus attristées et mes sentiments de compassion et de sympathie. J'espère que tout sera fait pour retrouver et traduire devant la justice les criminels ainsi que leurs complices, afin de rompre avec la culture de l'impunité, qui malheureusement est devenue la règle en Centrafrique.

L'assassinat du Magistrat Modeste BRIA fait suite à une série de crimes crapuleux perpétrés à dessein contre les éléments des Forces Armées Centrafricaines (FACA). Cette manœuvre qui vise à les exterminer, dans le but d'enrôler des éléments étrangers doit être dénoncée avec la plus grande vigueur.

Le Président de Transition, le Président du Conseil National de Transition ainsi que le Premier Ministre, ayant échoué à ramener la sécurité et la paix sur toute l'étendue du territoire, doivent en tirer les conséquences et démissionner immédiatement.

Fait à Baltimore, le 18 novembre 2013

Le Président du PARC

Pr Gaston Mandata N'Guérékata

Publié dans Communiqué de presse