Le Bureau Exécutif du PARC réitère l'appel du Pr Gaston N'Guérékata à la démission de Djotodia

Publié le par François MBOLIDI

Le Bureau Exécutif du PARC réitère l'appel du Pr Gaston N'Guérékata à la démission de Djotodia

Le 2 octobre 2013, le Pr Gaston MANDATA N'GUEREKATA a été reçu en audience par le Chef de l’Etat de Transition, Monsieur Michel DJOTODIA, en présence de Monsieur Crépin Aristide FOUPKIO, Secrétaire Général du PARC au Camp de Roux. Les questions liées à l'insécurité sur toute l'étendue du territoire et l’état de la Transition étaient au centre de cette rencontre.

Le Bureau Exécutif du PARC réuni ce jour à Bangui, constate qu'en dépit du calme précaire qui règne dans la capitale grâce notamment aux efforts des forces de la FOMAC, la situation sécuritaire dans l'arrière-pays reste préoccupante. En témoignent les événements malheureux de Bangassou, qui hélas, sont venus une fois de plus mettre en lumière l'incapacité des autorités de transition à assurer la protection des populations civiles et prévenir le conflit interconfessionnel qui se profile à l’horizon.

Par ailleurs, il apparait de plus en plus clairement que Monsieur DJOTODIA éprouve de grandes difficultés à se débarrasser de ses amis de Séléka, en particulier les Seigneurs de guerre originaires du Darfour et d’autres pays voisins. La sécurisation de notre pays n’est donc pas pour demain.

En conséquence, le Bureau Exécutif du PARC réitère l'appel du Pr Gaston MANDATA N'GUEREKATA à la démission du Président de transition, Michel DJOTODIA pour incompétence et collusion avec des criminels étrangers.

A Bangui, le 14 octobre 2013

Pour le Bureau Exécutif

Le Vice - Président du PARC

Docteur François MBOLIDI

Publié dans Communiqué de presse